slide_actualites_ELC.png
slide_actualites_ELC.png
previous arrow
next arrow

étude de faisabilité juridique relative à l'adoption d'actions positives en faveur des femmes dans les STEM, par M. Bakiasi, T. Berhaut-Streel et S. Habousha

 

p garde caliperA l'Université Libre de Bruxelles, les femmes ne représentent que 23,8% du corps académique de la Faculté des Sciences. Pour l'Ecole polytechnique de Bruxelles, ce pourcentage descend à 8,6%. Au sein du corps scientifique, le pourcentage de doctorantes avoisine les 22,8% à l'Ecole polytechnique, contre 33,8% pour la Faculté des Sciences. 

Afin de lutter contre cette faible représentation, l'ULB participe à CALIPER, un projet européen visant à améliorer l'équilibre des genres dans les domaines des sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (domaines désignés par l’acronyme anglais bien connu « STEM » ou « STIM » en français). Trois objectifs principaux sont visés : (i) lever les obstacles au recrutement et au blocage de l’avancement de carrières des chercheuses au sein de ces deux facultés, (ii) favoriser la juste participation des femmes aux processus décisionnels dans les instances de l’Université et (iii) mieux intégrer les perspectives de genre dans le développement de la recherche. 

Dans le cadre de la seconde mesure du Plan pour l'égalité des genres dans les STEM de l'ULB (Gender Equality Plan for the STEM ou "GEP"), l'Equality Law Clinic (ELC) a été sollicitée pour réaliser une étude de faisabilité juridique relative à l'adoption d’actions positives à l'Université

Cette étude a été poursuivie, dans un premier temps, par des étudiantes de la clinique lors de l'année académique 2021-2022.

Après que les résultats de ce travail aient été présentés à l'équipe CALIPER de l'ULB, l'étude a donné lieu à la rédaction d'un rapport par Megi Bakiasi (avocate et ancienne étudiante de l'ELC 2021-2022), Titouan Berhaut-Streel (coordinateur de l'ELC) et Salomé Habouscha (juriste et ancienne étudiante de l'ELC). Ce rapport a été réalisé avec la collaboration d'Eliza Braz et Laura Cornette (étudiantes de l'ELC 2021-2022) et sous la supervision académique étroite de la professeure Isabelle Rorive et de la maîtresse de conférence Véronique van der Plancke. 

Dans ce rapport, l'ELC analyse le cadre juridique national, européen et international des actions positives relatives au critère du genre et envisage les mesures susceptibles d’être mises en place au sein de la Faculté des Sciences et de l’École polytechnique de Bruxelles 

Le rapport est disponible ici.

 

CALIPER-violet-yellow-logo-line.png

© 2023 Equality Law Clinic. Created by Agence Interactiv.